Nos actualités

28 janvier 2020

Nul n’est à l’abri d’un accident

L’Association des travailleuses et travailleurs accidentés de l’Abitibi-Témiscamingue, demande l’appui de toute la population québécoise, de toutes les associations de défense de droits ainsi que celle des syndicats nationaux pour dénoncer l’article 56 de l’ATMP prévue dans la Loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles qui a été modifiée en 1985 en prétendant que les travailleurs s’enrichissaient en vieillissant.

Cet article a été jugé discriminatoire et aujourd’hui avec votre appui, on va certainement changer les choses pour dévoiler cette injustice, car cela touche tous les travailleuses et travailleurs qui sont sur le marché du travail au Québec.

Selon l’article 56 l’ATMP, tous les accidentés qui sont sur une incapacité totale temporaire (ITT) se voient coupés complètement leur indemnité de remplacement de revenu (IRR) dès qu’ils atteignent 65 ans tandis que les autres se voient diminués leur IRR de 25% à compter de la 1re année, de 50% à compter de la 2e année, de 75% à compter de la 3e année et s’éteint complètement au 68e anniversaire de naissance du travailleur.

Nous réclamons qu’à partir de 65 ans, l’indemnité de remplacement du revenu (IRR) soit versée par une rente à vie, en déduisant les autres prestations gouvernementales (Régies des rentes et la pension du Canada) surtout que la loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles (LATMP) qui est entrée en vigueur le 19 août 1985, n’a pas été mise à jour de façon importante depuis plus de 30 ans.

À l’époque, l’espérance de vie du travailleur québécois était de 72 ans. Donc, il est compréhensible que lorsque la LATMP a été créée la Loi prévoyait la fin des indemnités de remplacement du revenu à 65 ans avec diminution de 25% par année pour cesser complètement à 68 ans. Donc, en principe, « un travailleur blessé, en tenant compte de l’espérance de vie, n’avait que 4 ans de perte de revenu. Or, l’espérance de vie en 2019-2020 est estimée maintenant à 83 ans, soit, quasiment 15 ans de plus. Alors, est-il raisonnable que les indemnités de remplacement du revenu cessent à 65 ans?  voir le lien Facebook ici-bas pour plus de publications:

Faites un don

Vous désirez assister à tous les conférences et cafés-rencontres, recevoir toutes nos circulaires et être invités à tous nos évènements, garder un lien à la cause et ne rien manquer, faites un don et vous serez automatiquement enregistré sur notre base de données pour pouvoir nous suivre et vous suivre de plus près.

Icon